Mains dans la terre d'un enfant et d'un adulte
Guide pratique

Utiliser des engrais verts dans son jardin

Guide pratique

Un engrais s’utilise pour enrichir les sols des potagers et des jardins. C’est une matière très concentrée en minéraux permettant un apport très riche pour stimuler et nourrir d’avantage les sols. Les engrais peuvent avoir deux origines : naturelle, organique ou chimique, de synthèse.

Qu’est-ce qu’un engrais vert ?

On entend de plus en plus parler d’engrais verts. Ils font partis des engrais d’origine naturelle et se présentent sous la forme de plantes, végétaux ou céréales.
On appelle les engrais verts, toutes les plantes du jardin qui jouent un rôle dans l’amélioration des sols et qui permettent de les rendre plus fertiles.
C’est une pratique très courante en agriculture biologique, on cultive des engrais verts pour les utiliser dans le potager. C’est cependant moins courant dans une agriculture traditionnelle bien que les avantages soient nombreux.

Une pelle qui creuse dans la terre d'un potager

Quels sont leurs avantages ?

  • Les engrais verts stimulent les sols pour de plus belles cultures de potagers.
  • Ils ont souvent de longues racines plongeantes dans la terre, permettant ainsi de faire travailler le sol plus en profondeur ;
  • Ils captent les nutriments des sols profonds et piègent les nitrates qui seront ensuite redistribués dans les prochaines cultures ;
  • Ils contribuent à une meilleure circulation de l’eau dans le sol ;
  • Ils forment une barrière naturelle contre les herbes indésirables.

Quelques points importants à prendre en compte concernant les engrais verts :

  • Ils puisent dans les sols pour se développer donc à utiliser avec modération dans les terres sableuses ;
  • Ils prennent de la place, il faut donc s’assurer d’avoir suffisamment d’espace pour qu’ils jouent leur rôle, faute de quoi ils ne produiront pas les bénéfices attendus ;
  • Enfin, les engrais verts sont de gros consommateurs d’eau, surtout l’été où l’arrosage va être abondant et indispensable pour qu’ils se développent.

Quels sont les principaux engrais verts qui existent et quel est leur rôle ?

3 grandes familles de plantes de distinguent et sont couramment utilisées comme engrais verts pour le jardin.

Les légumineuses

Les légumineuses telles que les féveroles, le pois ou le trèfle sont utilisés pour fixer l’azote de l’air dans le sol. Il faut savoir que l’azote est un des principaux apporteurs de protéines et permet d’accroitre à la fois la quantité et la qualité des productions.
En savoir plus : https://www.jardiner-autrement.fr/plantes-fixatrices-dazote/

Les crucifères

Les crucifères ou les Brassicacées comme la moutarde, le colza ou encore la navette permettent de lutter contre les mauvaises herbes et certaines bactéries. Elles permettent d’extraire phosphore et potassium des roches du sol et de les redistribuer aux espèces vivantes.
En savoir plus : https://www.rustica.fr/jardin-bio/engrais-verts-famille-brassicacees,2969.html

Les graminées

Les graminées, comme l’avoine et le seigle sont souvent mélangés aux légumineuses. Elles aèrent le sol en profondeur avec leur système racinaire puissant et apportent du carbone.
En savoir plus : https://binette-et-cornichon.com/a/associer-cereales-legumineuses/

Quand faut-il semer un engrais vert ?

Les engrais verts se sèment avant ou après la culture principale, ils préparent les sols pour les cultures principales de la prochaine saison. Il faut anticiper les semis, souvent on les sème en automne pour préparer le potager du printemps et au printemps pour celui de l’hiver.

Le choix des engrais verts à utiliser dépend du moment, du type de culture et du climat. Ce sont ceux des 3 grandes familles citées qui sont majoritairement utilisés.
En savoir plus : https://jardinage.lemonde.fr/dossier-3096-semis-engrais-verts.html

Avant de planter son potager, il faut détruire l’engrais vert utilisé préalablement pour la préparation du sol. Deux options se présentent selon le moment de la mise en culture.

  • Pour une mise en culture immédiate après l’engrais vert, il faut le faucher ou l’arracher complètement et ne laisser aucune végétation au sol. La terre pourra ensuite être préparée pour semer et planter.
  • Si la culture n’est pas immédiate, alors on peut faucher l’engrais vert et le laisser à la surface sur sol pour qu’il se décompose naturellement. Après plusieurs semaines, on pourra bêcher le sol et mettre en place la nouvelle culture.
Guide pratique

Notre offre de biens

Découvrez nos terrains à bâtir et nos logements neufs dans les départements de la Vienne (86), la Haute Vienne (87) et les Deux-Sèvres (79).
Terrain à bâtir verdoyant avec de grands arbres
Notre histoire, nos valeurs, nos réalisations : découvrez-nous en détails !