PTFCA, Promoteur Immobilier et Lotisseur

PLANTER SA HAIE

PLANTER SA HAIE


Vous venez d’acheter un terrain et de faire construire votre maison, félicitations ! Voici quelques conseils si vous souhaitez planter votre haie !

Les haies présentent de nombreux atouts pour le jardin. Elles permettent une séparation du voisinage efficace en favorisant la verdure et la biodiversité puisqu’elles sont un refuge sacré pour la petite faune. Et pour éviter la monotonie, tous les styles sont permis !

LE MOT DE PTFCA : Le règlement du lotissement donne des prescriptions et recommandations en la matière. Pensez à le consulter.

1 – CHOISIR LE BON MOMENT POUR PLANTER SA HAIE

Les plantes cultivées en pot peuvent être plantées presque tout au long de l’année, de septembre à juin.
Pour les autres plantes à racines nues ou en motte, le moment idéal de plantation est le début de l’automne vers le mois d’octobre quand la terre est encore chaude.
Les racines auront de ce fait encore un mois pour s’installer avant que l’hiver commence.

MÉMO Dicton de la Sainte Catherine (25 novembre) : « À la Sainte Catherine, tout bois prend racine ».

2 – RESPECTER LES DISTANCES DE PLANTATION

Une loi prescrit de planter vos arbres et arbustes à moins de 50 cm de la limite séparative avec votre voisin, pour des haies ne dépassant pas 2 mètres.
Pensez qu’il faut se réserver un passage derrière la haie de façon à pouvoir la tailler lorsque cela devient nécessaire. N’oubliez pas que vos haies se taillent depuis chez vous, ce que beaucoup oublient !

3 – PRÉPARER LE SOL

neslihan-gunaydin-BduDcrySLKM-unsplash (1)

Il existe plusieurs types de haies : celles qui se développent quelque soit le sol, ou celles qui s’implantent dans un sol bien particulier.
Renseignez-vous au préalable et choisissez les meilleures combinaisons car votre haie sera là pour des années, parfois pour toute une vie alors mieux vaut ne pas se tromper.

> Préparez le sol en désherbant et en enlevant les cailloux.

> Creusez ensuite une tranchée de 50 cm environ en mettant de côté la bonne terre fertile des 20 premiers centimètres. Pour de jeunes et/ou petits arbustes, 50 cm de profondeur suffisent.
Pour les arbustes plus gros/ grands et/ou âgés (supérieur à 1,5 mètre), il faut creuser plus profond pour ramollir le sol afin de faciliter l’enracinement.

> Bêchez le fond de la tranchée creusée pour aérer la terre et empêcher que l’eau ne stagne au fond du trou.

4 – PLANTER LES HAIES

Pour une haie basse ou taillée, disposez sur une ligne tous les arbustes.
Pour une haie libre, installez les arbustes en quinconce et n’hésitez pas à leur laisser de la place. Les branches s’entremêleront et vous donneront un épais manteau.
Soyez vigilant car cette solution demande de l’espace donc pensez à respecter les distances de plantations.

Rebouchez le fond du trou avec la terre mélangée à du terreau/compost et finissez avec la bonne terre mise de côté.
Formez ensuite un rebord de terre tout autour de la tranchée pour retenir l’eau d’arrosage.
Enfin, arrosez copieusement mais doucement pour conserver la forme de cuvette.

 5 – ARROSER VOTRE HAIE

louis-hansel-shotsoflouis-OJL1Z0wSSIA-unsplash (1)

L’arrosage est très important, surtout pendant la première année où il faut arroser très souvent.
Même par temps pluvieux, hors gel, il faut absolument hydrater le sol constamment.

ASTUCEInvestir dans un système d’arrosage automatique comme les tuyaux micro-poreux qui sont très économes en eau, et qui s’installent au pied des végétaux.